parodontite

Blogue

Parodontite : causes et conséquences

Par Mesimplants - 23 août 2017

Saviez-vous que les maladies des gencives sont la principale cause de perte de dents chez l’adulte ? Heureusement pour nous, il est possible de se protéger de ces maladies en posant les bons gestes et en adoptant de bonnes habitudes en ce qui a trait à notre santé bucco-dentaire. La première étape pour y arriver, c’est d’avoir une bonne connaissance des maladies et différentes pathologies affectant la santé de nos dents et de notre bouche.

L’équipe du Centre d’implantologie Montréal-Rosemont tenait donc à sensibiliser ses lecteurs à la parodontite, une affection pouvant mener à la perte irréversible des dents. Dans cet article, nous détaillerons les causes et les conséquences de la parodontite pour vous permettre de vous en protéger pour la santé de votre sourire !

 

Qu’est-ce que la parodontite ?

La parodontite désigne l’infection du parodonte, c’est-à-dire l’ensemble des tissus qui supportent nos dents et font qu’elles tiennent en place sur nos mâchoires. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment la gencive, le ligament parodontal ainsi que l’os alvéolaire.

Cette infection est causée par une prolifération des bactéries au niveau des dents et des gencives. Les bactéries entrainent une inflammation des tissus, en commençant par les gencives et en causant alors une gingivite. À la longue, les bactéries s’immiscent entre les dents et la gencive et entrainent l’apparition de poches parodontales dans lesquelles les bactéries s’accumulent. L’inflammation peut alors s’étendre jusqu’aux tissus osseux, qui risquent alors de se dégrader. Lorsqu’aucun traitement n’est entrepris, les dents finiront par se déchausser et par tomber complètement.

 

Causes & facteurs de risque

Comme nous l’avons mentionné, la parodontite est causée par une prolifération anormale des bactéries sur nos dents et sur les tissus parodontaux. Cette prolifération peut elle même être due à plusieurs facteurs, tantôt hormonaux ou liés à une maladie, tantôt liés aux habitudes de vie du patient.

Voici les principaux facteurs de risque associés à la parodontite :

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire à cause du nettoyage inadéquat des dents ou d’un mauvais suivi auprès du dentiste ;
  • L’âge, puisque le système immunitaire devient moins efficace, ce qui encourage la prolifération des bactéries ;
  • Les changements hormonaux causés par une grossesse ;
  • Les maladies qui affectent le système immunitaire tel que le diabète ou le VIH ;
  • Certains antibiotiques qui causent la sècheresse buccale, ce qui encourage le développement des bactéries ;
  • Une consommation excessive d’alcool ;
  • Le tabagisme.

 

Symptômes de la parodontite

Puisque la parodontite représente une gingivite qui a évolué vers un stade plus grave, elle entraine l’apparition de symptômes très semblables tels que le saignement des gencives lors du nettoyage des dents, de même qu’un léger gonflement accompagné de la rougeur des gencives. Lorsque les autres tissus sont atteints, on peut observer un déchaussement de dents causé par le retrait des gencives. Dans les pires cas, les dents deviennent mobiles, signe que l’os s’est irréversiblement dégradé. La mauvaise haleine chronique est également un symptôme courant de la parodontite.

 

Traitement de la parodontite

Le premier traitement de la parodontite constitue un nettoyage complet des dents et des gencives du patient, effectué par le dentiste et son équipe, ayant pour but d’éliminer le tartre et les bactéries se trouvant sur les dents et dans les proches parodontales. Pour ce faire, l’équipe de soins utilise des outils manuels ainsi que des appareils à ultrasons.

Dans les cas les plus graves, le chirurgien-dentiste peut devoir avoir recours à une intervention chirurgicale lors de laquelle la gencive est incisée pour permettre de nettoyer complètement les poches parodontales. Lorsque les gencives ou l’os parodontal ont été dégradés, une greffe de gencive ou une greffe osseuse peuvent être recommandées au patient pour lui assurer que ses dents resteront en place.

 

Prévention de la parodontite

  • La meilleure façon de prévenir la parodontite est d’adopter de saines habitudes quant à son hygiène bucco-dentaire, soit :
  • En brossant ses dents après chaque repas ;
  • En passant la soie dentaire au moins une fois par jour ;
  • En visitant son dentiste et son hygiéniste régulièrement pour obtenir un nettoyage professionnel.

 

Les visites régulières chez le dentiste représentent un atout majeur dans la prévention de la parodontite. En effet, elles permettent de déceler la maladie à un stade précoce, c’est-à-dire au stade de la gingivite. La maladie est alors beaucoup plus facile à traiter par un simple nettoyage professionnel des dents et des gencives. Il est également important de parler avec son dentiste des changements quant à son état de santé afin qu’il puisse vous diriger vers les soins appropriés.

L’équipe du Centre d’implantologie Montréal-Rosemont offre des soins en parodontie, qui ont pour objectif de prévenir et de traiter les maladies qui affectent les gencives et les autres tissus du parodonte. Visitez régulièrement votre centre dentaire à Montréal pour prévenir les graves conséquences que peuvent avoir ces maladies. Vous conservez ainsi votre beau sourire durant encore de nombreuses années !

Retour

PROCHAINE SOIRÉE D’INFORMATION SANS FRAIS À LA CLINIQUE

Inscription par téléphone
514 899-9991

13 décembre 2018
 

Centre d'implantologie
Montréal-Rosemont

5020, rue Bellechasse
Montréal (Québec) H1T 2A2

Téléphone : 514 899-9991
Sans frais : 1-877-336-8763

Lundi au jeudi de 8h30 à 17h
Vendredi fermé

Dubuc Marketing